En créant des modèles virtuels des cœurs de leurs patients, les cliniciens du Great Ormond Street Hospital peuvent dispenser des soins personnalisés

Claudio Capelli, ingénieur biomédical à l'University College de Londres et au Great Ormond Street Hospital, fait partie d'une équipe qui utilise une technologie de modélisation digitale révolutionnaire pour transformer le traitement des enfants atteints de maladies cardiaques congénitales rares.

CLaudio Capelli descend les escaliers du service de cardiologie du Great Ormond Street Hospital (GOSH) de Londres avec à la main un casque de réalité virtuelle. Il s'apprête à montrer à un garçon de 16 ans une image digitale de son propre cœur défectueux - un cœur qui subira le lendemain une opération chirurgicale décisive.

« Chaque chirurgie cardiaque est une procédure délicate », explique l'ingénieur biomédical. « Mais opérer des cœurs atteints de malformations congénitales aussi complexes rend toute la procédure beaucoup plus difficile. »

Claudio Capelli, associé principal de recherche au sein du service cardiovasculaire et pulmonaire de l'University College de Londres (UCL) a su dès les débuts de sa carrière qu'il voulait travailler sur des projets qui profiteraient à ses patients. Il consacre sa carrière dans le génie biomédical à créer des technologies qui aident les centaines d'enfants et de jeunes adultes admis chaque jour au GOSH.

« De nombreux enfants hospitalisés souffrent depuis la naissance de maladies cardiaques congénitales extrêmement complexes et rares qui nécessitent des traitements personnalisés », déclare Claudio Capelli. « Pour dispenser ce type de soins, nous nous sommes efforcés de créer des modèles virtuels hautement réalistes de ces cœurs, que nous utilisons pour mettre au point le meilleur traitement. »

LA 3D EN CHIRURGIE

Grâce à une subvention de La Fondation Dassault Systèmes, l'équipe d'ingénierie cardiovasculaire du Great Ormond Street Hospital for Children et de l'Institut UCL de Science Cardiovasculaire a développé le projet 3D CARE.

« CHAQUE CHIRURGIE CARDIAQUE EST UNE PROCÉDURE DÉLICATE. MAIS OPÉRER DES COEURS ATTEINTS DE MALFORMATIONS CONGÉNITALES AUSSI COMPLEXES REND TOUTE LA PROCÉDURE BEAUCOUP PLUS DIFFICILE. »

CLAUDIO CAPELLI INGÉNIEUR BIOMÉDICAL, GREAT ORMOND STREET HOSPITAL

Le projet porte sur la conception d'un nouvel outil de réalité virtuelle, développé par Endrit Pajaziti, que l'équipe clinique peut utiliser avant la chirurgie pour examiner le cœur du patient dans un modèle 3D réaliste. L'application permet d'améliorer non seulement l'éducation des étudiants en médecine et des jeunes médecins, mais aussi de faciliter la communication avec les patients et leurs familles. Dans un avenir proche, l'application permettra également à un chirurgien de simuler une procédure cardiovasculaire complexe avant de la réaliser sur le plateau technique afin de comprendre parfaitement les enjeux d'une intervention chirurgicale particulière et de choisir la solution la mieux adaptée.

« Il est assez difficile de comprendre comment un cœur normal se développe, mais c'est encore bien plus ardu pour une maladie cardiaque congénitale spécifique », explique Claudio Capelli. « Les informations 3D générées par l'application de réalité virtuelle mettent vraiment en lumière la façon dont un cœur spécifique se développe, ce qui nous permet de mieux comprendre la complexité de l'état de chaque patient. »

D'autres travaux de développement sont en cours pour améliorer le potentiel de cette technologie.

« Grâce à ces avancées, les chirurgiens seront en mesure de pratiquer des ‘coupes' chirurgicales sur le modèle », précise Claudio Capelli. « Les utilisateurs pourront commencer à simuler l'ensemble de l'opération chirurgicale [en réalité virtuelle 3D]. Les chirurgiens auront ainsi accès à une expérience plus réaliste avant de passer en toute confiance à la chirurgie réelle. »

La Fondation Dassault Systèmes est fière de soutenir l'équipe de CARE 3D qui œuvre à la diffusion des connaissances dans le domaine cardiaque et à l'amélioration du traitement des maladies cardiaques congénitales complexes.
Pour en savoir plus, consultez lafondation3ds.org

de Elly Yates-Roberts Retour en haut
de Elly Yates-Roberts

Pour en savoir plus, consultez lafondation3ds.org