COMPASS MAGAZINE #14
COMPASS MAGAZINE #14

INTÉGRER L’INNOVATION Cinq étapes clés pour mettre en place une culture de l’innovation

Les grandes entreprises depuis longtemps établies sur leur marché ont souvent du mal à ranimer la flamme de l’innovation qui accompagne naturellement les jeunes pousses. Voici cinq recommandations d’experts pour rester en haut de la vague.

La culture de l’innovation est présente par définition dans une startup, puisque son objectif est de s’imposer grâce à une nouvelle idée. Avec le temps et le développement de l’activité, cette étincelle initiale peut cependant s’éteindre. Voici ce que recommandent de grands spécialistes de l’innovation pour garder la flamme.

ANALYSEZ VOS OPPORTUNITÉS

Jimmy Leppert, directeur chez Kotter International, un cabinet américain de conseil en stratégie, et son équipe posent toujours la même question aux dirigeants avec qui ils travaillent : comment faites-vous pour que chaque niveau de l’entreprise avance au même rythme et applique vos stratégies-clés ?

« Il existe une corrélation entre l’innovation et la vitesse du changement », affirme Jimmy Leppert. « Dans un monde qui évolue de plus en plus rapidement, le mot innovation s’applique à tout : faire des économies, gérer les talents, créer des produits vraiment nouveaux ou fabriquer de façon totalement inédite. L’innovation consiste à savoir identifier et saisir ces opportunités. »

Savoir ce que l’on cherche à obtenir avec l’innovation est une part importante de l’équation, souligne Bart Higgins, associé de ?What If! Innovation, une entreprise internationale qui aide les entreprises à développer, en interne, une culture de l’innovation. « Le plus important est souvent de prendre le temps d’identifier dès le départ ce que l’on attend. Se poser les bonnes questions et définir clairement les objectifs d’innovation aideront l’entreprise à prendre les bonnes orientations, à l’échelle qui lui convient. »

Le fabricant de pianos new-yorkais Steinway & Sons, par exemple, a travaillé avec ?What If! Innovation, pour le lancement de Spirio.

“ LES ÉLÉMENTS CLÉS D’UN ÉCOSYSTÈME D’INNOVATION S’AGRÈGENT AUTOUR ET AIDENT LES DIRIGEANTS QUI S’ENGAGENT À PRIORISER, PILOTER ET RÉCOMPENSER L’INNOVATION ”

BART HIGGINS ASSOCIÉ, ?WHAT IF! INNOVATION

« L’objectif final de l’innovation n’était pas seulement de développer un nouveau produit, mais de repenser le business de l’entreprise autour de ce nouveau marché », explique Bart Higgins. « En utilisant l’innovation comme méthode, Steinway a réussi à appréhender où se situait la valeur de cette nouvelle technologie et ce que cette nouvelle offre représentait dans l’esprit de ses clients. »

SUPPRIMEZ DES COUCHES

Plus les entreprises se développent, plus elles cherchent à se professionnaliser. Les couches de hiérarchie se superposent et finissent par former un millefeuille qui empêche une communication efficace. Une distance trop importante entre la direction et le personnel, dont émanent les idées créatives, est un poison pour l’innovation.

« Lorsque les entreprises grandissent, elles se reposent de plus en plus sur l’encadrement », indique Jimmy Leppert. « Si elles veulent atteindre leurs objectifs et se développer, les entreprises doivent donner un poids identique à l’innovation et à l’encadrement. Elles doivent lever les barrières qui peuvent se former. »

La hiérarchie peut perturber la discussion ou la mise en pratique d’idées innovantes. Pour renouer avec la culture de l’innovation, les entreprises doivent supprimer ces obstacles et tendre l’oreille à tous les niveaux.

« De nombreuses startups et entreprises ont, en leur sein, des idées de génie et un vrai esprit de pionnier », déclare Anke Kleinschmit, vice-présidente du groupe recherche et durabilité et directrice de l’environnement chez Daimler.« Mais elles doivent absolument les faire passer au premier plan si elles veulent innover. »

CRÉEZ UN ECOSYSTÈME D’INNOVATION

La culture de l’innovation ne peut s’épanouir que lorsque les employés de l’entreprise en sont imprégnés et évoluent dans un environnement propice.

« Les éléments clés d’un écosystème d’innovation s’agrègent autour et aident les dirigeants qui s’engagent à prioriser, piloter et récompenser l’innovation » , précise Bart Higgins.« Les entreprises doivent développer des outils et des processus qui produisent de l’innovation, une gouvernance et des programmes qui l’orientent, des objectifs de performance et de connaissance qui la rendent possible, et enfin, des comportements et des modes de collaboration qui offrent la possibilité aux équipes de la vivre. »

TROUVEZ LA BONNE TECHNOLOGIE

« Prendre la mesure des nouvelles technologies et de ce qu’elles peuvent faire pour vous est essentiel » , affirme Michael Ringel, associé principal et directeur général du Boston Consulting Group (BCG), un cabinet international de conseil en stratégie, basé à Boston.« Réfléchir intelligemment à la manière d’appliquer les technologies existantes, dans le contexte de votre entreprise, permet de soutenir l’innovation. »

Grâce à ces technologies, le coût de la collecte des données est en chute libre, explique Ian Ferguson, vice-président du marketing mondial et des alliances stratégiques chez ARM, un des principaux fournisseurs mondiaux de microprocesseurs.« La technologie est suffisamment abordable et les réseaux sans-fil suffisamment répandus pour qu’ils se fondent de manière invisible dans l’écosystème et l’infrastructure qui nous entourent. C’est le moteur de la croissance économique de notre époque. »

Compte-tenu du nombre croissant de points de communication technologiques actuellement disponibles, les entreprises qui s’organisent pour capter et relayer ces informations peuvent apporter un nouvel éclairage à leur activité. Leurs dirigeants seront ainsi mieux placés pour prendre des décisions actualisées et innovantes.

PRENEZ DES RISQUES CALCULÉS

Le laboratoire pharmaceutique Gilead Sciences est arrivé en huitième position sur la liste des entreprises les plus innovantes du BCG en 2015. D’après Michael Ringel, ce bon classement découlait de sa compréhension approfondie de la technologie et de la science, ainsi que de sa volonté de chercher des idées en dehors du cadre.

En 2012, par exemple, Gilead a racheté pour 11 milliards de dollars le laboratoire Pharmasset, dont les produits n’étaient qu’au stade des études cliniques.

« Les autres laboratoires n’ont pas osé se lancer parce qu’ils ne comprenaient pas suffisamment les aspects scientifiques », témoigne Michael Ringel.« Gilead, au contraire, était ouvert à l’innovation externe et a compris qu’il pouvait en tirer un retour sur investissement dès 2014. Gilead était à l’avant-garde de la lutte contre l’hépatite C et a effectivement mis au point les médicaments qui ont permis de guérir cette maladie. Leurs innovations ont contribué à changer la vie de millions de personnes. »

LANCEZ-VOUS

Analysez vos opportunités. Supprimez des couches. Créez un écosystème d’innovation. Trouvez la bonne technologie. Prenez des risques calculés.

Ce programme d’innovation en cinq points n’est pas facile à maintenir lorsque l’entreprise connaît une forte croissance. Néanmoins, si vous le gardez au premier plan de vos préoccupations et le diffusez à tous les niveaux de votre entreprise, vous serez en bonne voie pour réveiller la fièvre créatrice qui a donné naissance à votre activité

by Sean Dudley Back to top