COMPASS MAGAZINE #14
COMPASS MAGAZINE #14

QUESTIONS MINIÈRES Les enjeux sociaux deviennent la priorité du directeur général d’Anglo American

Après avoir occupé des postes de direction dans différentes multinationales minières, Mark Cutifani est nommé directeur général d’Anglo American plc en avril 2013. Basé au Royaume-Uni, le groupe est l’une des plus grandes entreprises minières au monde et la maison mère de De Beers, diamantaire de renom.

En matière de leadership, Mark Cutifani, directeur général d’Anglo American plc, applique des principes d’une simplicité et d’une clarté remarquables : mesurez ce que vous valorisez, associez-vous avec les communautés locales, inspirez votre personnel et améliorez les processus sans relâche.

De tels préceptes devraient guider le fonctionnement de toute bonne entreprise. Cependant, peu d’entre elles les appliquent avec autant d’ardeur qu’Anglo American, producteur mondial de platine, de diamants et de matières premières comme le minerai de fer, le cuivre et le charbon.

Mark Cutifani donne le ton. Lorsqu’on lui demande ce qui définit la réussite d’une entreprise, il commence par la sécurité et la performance environnementale, puis la manière dont l’entreprise honore ses engagements auprès des communautés. Ensuite seulement, il aborde des questions plus familières : contrôle des coûts, réponse aux exigences des clients et rendements compétitifs pour les investisseurs.

« La diversité est dans notre ADN. »

Mark Cutifani Directeur Général, Anglo American PLC

UNE VIE DANS LES MINES

Mark Cutifani, 57 ans, a dédié sa carrière au secteur minier.  En 2013, il rejoint le groupe Anglo American, dont le chiffre d’affaires cette année s’éleve à environ US$29 milliards. Au fil des ans, il occupe des postes de direction dans une demi-douzaine de multinationales minières, notamment chez AngloGold Ashanti Limited, basé à Johannesburg, Afrique du Sud.

US$29 milliards

Le chiffre d’affaires d’Anglo American s’élève à environ US$29 milliards en 2013.

À l’origine, Mark Cutifani ne se destinait pas à une carrière dans l’exploitation minière. Attiré par la profession d’avocat, il s’inscrit à l’Université de Wollongong, en Nouvelle-Galles du Sud, Australie, mais préfère finalement suivre des cours de génie minier. Après deux années d’études en science de l’extraction et des minerais, il trouve sa vocation. « J’ai commencé à prendre conscience du champ des opportunités qu’offre l’exploitation minière : voyages autour du monde, ingénierie, ressources humaines », raconte-t-il. Selon lui, « le leadership est l’art d’accomplir plus que ce que la science du management dit possible », affirme-t-il en paraphrasant l’ancien secrétaire d’État américain Colin Powell.

COLLABORATEURS : MOTEUR DE RÉUSSITE

Pour exploiter une grande entreprise, le meilleur moyen d’optimiser les processus est d’impliquer ceux qui les vivent au quotidien. « Ils parviennent souvent à en tirer bien plus que vous ne pourriez imaginer, parce que leur implication vous donnera toujours un avantage concurrentiel », souligne Mark Cutifani.

Anglo American compte environ 120 000 collaborateurs répartis sur six continents. « Pour être tout à fait franc », avoue Mark Cutifani, « tous ne montrent pas une motivation à toute épreuve. Ce n’est pas qu’ils n’ont pas envie de tout donner, mais nous sommes encore loin de ce que nous pourrions réaliser ». L’opportunité, pour Anglo American, est d’assurer une connexion avec tous les employés à travers l’organisation. « L’enjeu est une amélioration de 30% à 50% de notre productivité via nos processus. Nous devons faire preuve de clarté pour articuler notre vision. »

Il faut évidemment plus qu’une vision bien articulée pour donner envie aux collaborateurs de donner le meilleur d’eux-mêmes, reconnait Mark Cutifani. Les dirigeants doivent veiller à ce que chacun ait un rôle constructif qu’il comprend. Ils doivent également fournir des retours d’information directs et reconnaitre le travail bien fait. « Nous devons établir des connexions personnelles et faire en sorte que nos collaborateurs sentent qu’ils sont partie prenante de cette connexion », insiste-t-il. « Il est important qu’ils sachent que vous vous en souciez. »

Convaincu que les dirigeants doivent aller sur le terrain, Mark Cutifani profite de la moindre occasion de s’engager auprès de ses employés. « C’est sur le chantier qu’on obtient un véritable retour d’information car c’est ici qu’on voit si le message que vous délivrez à travers six ou sept intermédiaires est bien passé », remarque-t-il. « Si ce n’est pas le cas, je l’apprends rapidement sur le site. »

UNE EXPÉRIENCE MONDIALE

« Au fil des ans, nous avons acquis une compréhension unique de la notion de diversité, d’entreprise globale et des moyens d’établir un lien avec les communautés locales, même dans des zones isolées », affirme Mark Cutifani. « La diversité est dans notre ADN. » De nombreux sites du groupe sont dans des régions reculées, difficiles d’accès, « nous comprenons la nécessité de travailler avec les communautés locales en essayant de marquer une différence positive ».

« C’est sur le chantier qu’on voit si le message que vous délivrez à travers six ou sept intermédiaires est bien passé. »

Mark Cutifani Directeur Général, Anglo American PLC

L’expérience acquise par Anglo American en Afrique australe et dans certaines parties isolées d’Amérique du Sud lui permet d’opérer efficacement dans des environnements économiques, des régions géographiques et des contextes culturels très différents – compétences inestimable pour une multinationale.

INNOVER POUR UNE NOUVELLE ÈRE

Anglo American conceptualise le moyen d’être compétitif dans un environnement dynamique, ce qui lui permet d’être plus innovant. Par exemple, il recourt à des logiciels d’application business de nouvelle génération pour stimuler l’innovation et améliorer l’efficacité opérationnelle. Sa plateforme d’innovation métier et son approche de la conception du métier vont de pair : toutes deux aident à visualiser et développer des idées. L’identification et le prototypage d’idées sont chronophages. La plateforme idéale doit permettre d’améliorer les concepts grâce à une étude en 3D. Elle fournirait ainsi les moyens de tester les idées de manière dynamique et de finaliser les concepts plus rapidement. La plateforme d’innovation métier d’Anglo American a montré qu’elle était à la hauteur de la tâche et ainsi prouvé sa valeur.

Le défi pour l’industrie minière dans son ensemble est de développer le potentiel des individus et leur permettre d’avoir la clairvoyance et la capacité d’utiliser ces technologies. « Ce qui est formidable, c’est que notre fournisseur de plateforme d’innovation a les ressources pour nous aider à y parvenir. »

A UNE APPROCHE ÉQUILIBRÉE

Pour Mark Cutifani, optimiser les processus sous-jacents revêt une importance capitale pour la réussite d’une entreprise. Le bénéfice potentiel est énorme : si une entreprise peut apprendre à exploiter à fond toute la valeur des technologies de ses processus, elle détiendra alors le pouvoir d’augmenter son chiffre d’affaires jusqu’à 20% ; en plus d’une marge de 20%, une telle amélioration pourrait doubler la valeur d’une entreprise.

Aussi importante que soit la satisfaction des investisseurs, Mark Cutifani estime qu’elle ne constitue que l’une des composantes du succès. « Vous devez penser aux mesures que vous définissez pour l’entreprise en démontrant votre vision, votre mission et vos valeurs », conclut-il. « On doit comprendre que ce qui est important pour vous, c’est de fournir des résultats pour l’ensemble des acteurs, et non uniquement pour les actionnaires. »

by Tony Velocci Back to top