COMPASS MAGAZINE #14
COMPASS MAGAZINE #14
#14EN COUVERTURE

INDUSTRY RENAISSANCETransforming invention, learning, production and trade

A profound societal transformation is underway on a scale not seen since the great European Renaissance. Then, Gutenberg’s printing press made books, and the knowledge they contained, available to all. Today, the new book is the experience. Digital technology, which enables virtual experiences, is enabling an Industry Renaissance that is shaking all sectors of society with new ways, both real and virtual, of inventing, learning, producing and trading.

#11EN COUVERTURE

THE RISE OF PLATFORM BUSINESSHow digital networks are changing competition

Whether we have purchased a book through Amazon or watched videos on YouTube, most of us have used a digital platform – an online framework for social and marketplace interactions. From Alibaba to eBay to Google, platform dealings have become part of everyday life for consumers. Now businesses are creating these high-value exchange environments to facilitate interaction with one another and, in the process, a pivotal change in the way businesses compete.

#11EN COUVERTURE

BIG PROFITS FROM BIG DATAPlatforms create another potential revenue stream with platform-generated data

Platforms collect data from many sources, with multiple benefits for the platform provider and member companies. The data they generate can enable the platform company to make smart business decisions, while opening new markets to its members. Whether a platform operator chooses to analyze the data itself or sell it to others for analysis, the data represents money to be earned.

#11EN COUVERTURE

COMPLEMENTARY GROWTHOffering related products and services can help platforms keep expanding

A typical product line has linear growth – a direct result of a product or service sold to increasing numbers of consumers. A multisided business platform that connects customers or groups with multiple products or services, however, allows for complementary growth. By first creating a healthy ecosystem, multisided platforms are benefiting from additional revenues by expanding into unexpected areas.

#11EN COUVERTURE

EXPERT OPINION Businesses are moving to platform-powered ecosystems

B2B platforms are very different to launch and to scale from B2C platforms. Ironically, 15 years ago, many people felt that B2B platforms would be more successful than B2C platforms. The opposite happened, partly due to the fact that many large firms were not prepared to relinquish control of their business relationships to a platform, or could not agree to governance principles. Small firms were rarely connected to the Internet at the time and, therefore, could not participate.

#10EN COUVERTURE

LA VIRTUALITÉ IMMERSIVE DEVIENT UNE RÉALITÉLes technologies d’immersion devenant abordables, les entreprises multiplient les usages innovants

Depuis l’arrivée de casques immersifs low-cost, en 2016, nous avons connu une frénésie médiatique pour les technologies de virtualité immersive (Vi), notamment la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Le fait que des grandes entreprises mondiales utilisent depuis plusieurs décennies des versions haut de gamme de ces technologies n’a pas suscité autant d’intérêt. Si les nouveaux explorateurs de la Vi commencent tout juste leur périple, les pionniers poursuivent, eux, leur chemin de crête.

#10EN COUVERTURE

LA CONCEPTION PRODUIT IMMERSIVELa Vi aide les entreprises à concevoir leurs produits de façon plus rapide et plus efficace

Visualiser un produit virtuel en 3D sur son ordinateur c’est déjà bien, même si certains détails de produits complexes peuvent toujours vous échapper, sur un écran de petite taille. Or les corrections a posteriori coûtent parfois cher. L’arrivée des casques immersifs à bas prix contourne cet obstacle et permet aux concepteurs et aux ingénieurs de vérifier leurs conceptions produits, en grandeur nature.

#10EN COUVERTURE

UNE FABRICATION ZÉRO DÉFAUTLa virtualité immersive (Vi) permet de détecter et corriger plus rapidement les erreurs

La réalité virtuelle (RV) permet de repérer les erreurs avant le démarrage de la fabrication et de réduire ainsi leur impact. Sur les chaînes de montage, la réalité augmentée (RA) permet aux ouvriers d’assembler plus rapidement les composants et de limiter le nombre d’erreurs, tandis que le contrôle qualité détecte plus rapidement celles qui surviennent.

#10EN COUVERTURE

LA MÉDECINE EN IMMERSION Les médecins explorent, grâce à la Vi, des univers auparavant secrets

Pendant des siècles, les découvertes scientifiques et médicales ont été limitées par la capacité des chercheurs à constater de leurs propres yeux. Aujourd’hui, grâce aux avancées de l’informatique et à la virtualité immersive (Vi), les chercheurs sont équipés d’outils permettant d’examiner, pour la première fois, le battement d’un cœur humain depuis l’intérieur de ses cavités ou de visualiser comment se crée une cellule biologique et comment elle évolue.

#10EN COUVERTURE

LA VOIX DE L’EXPÉRIENCEKevin Hallock, spécialiste en visualisation et modélisation, Pfizer

On croirait entendre le début d’une mauvaise blague : un chimiste, un biologiste et un médecin entrent dans une pièce et tentent de se mettre d’accord sur la manière de décrire une protéine. Chez Pfizer, cette pièce existe. Il s’agit d’un laboratoire de réalité virtuelle (RV) où nos scientifiques peuvent se plonger dans d’immenses représentations 3D d’éléments de la physiologie humaine, comme les protéines, et de bien d’autres choses encore.

Les bénéfices que nous en tirons ne sont pas une blague non plus.

#9EN COUVERTURE

L’ÉCONOMIE HYPERCONNECTÉEPartout et toujours, la connectivité réinvente toutes les facettes de l’entreprise.

Alors que les appareils mobiles prolifèrent, chaque personne génère une foule de données que les entreprises peuvent utiliser pour satisfaire tous les caprices. Les objets deviennent également connectés grâce à «l’Internet des objets» (IdO), améliorant ainsi l’expérience client. Il en résulte une économie hyperconnectée où les communautés collaborent pour résoudre des problèmes et où chaque entreprise doit remettre en question ses activités, les services qu’elle fournit et les relations qu’elle entretient avec les clients, les concurrents et le monde en général.

#9EN COUVERTURE

LE PLACEMENT DEVIENT PERSONNELLes techno marketing envoient des messages personnalisés à chaque consommateur

Vous recherchez « escarpins verts » sur Google. Quelques minutes plus tard, toutes les pages sur lesquelles vous naviguez affichent des publicités pour talons hauts. Comment est-ce possible ? Vos cookies de navigation ont transmis votre recherche à un algorithme de placement publicitaire qui traite les annonces automatisées d’entreprises désirant vendre le produit que vous souhaitez acheter. La publicité sur mesure n’est que l’un des moyens pour les technologies hyperconnectées de rendre possible le marketing personnalisé... et ces robots seront encore plus intelligents.

#9EN COUVERTURE

LA VOIX DE L’EXPÉRIENCEArnaud Ribault, directeur exécutif, marketing et ventes monde, DS Automobiles

DS Automobiles, au sein de la division premium du Groupe PSA et lancée en 2015, est une marque du XXIe siècle. Nous voulions donc développer un système de communication, de distribution et de ventes digne du XXIe siècle. Tous nos clients sont connectés et c’est leur mode de vie. Si nous souhaitons communiquer avec eux, nous devons être présents dans leur environnement. Nous entretenons donc un dialogue numérique continu avec nos clients, principalement sur Facebook. Instragram et Twitter.

#9EN COUVERTURE

DÉSÉQUILIBRES DE L’EMPLOIUn économiste global prévoit des troubles économiques suivis par une croissance accélérée

La numérisation des entreprises ne contribue-t-elle pas à un ralentissement prolongé de l’économie mondiale ? De nombreux économistes estiment que c’est le cas et Stephen Koukoulas de la société de conseil australienne Market Economics est celui qui en a parlé le plus ouvertement. Compass a discuté avec lui des dangers et atouts de la diminution de l’inefficacité des entreprises.

#7EN COUVERTURE

ACURA NSX : MARKETING OMNI-CANALGRÂCE AUX AVANTAGES DU TOUT-NUMÉRIQUE

Le lancement d’un nouveau modèle lors d’un salon automobile est un concours de priorités contradictoires. Les ingénieurs veulent un maximum de temps pour perfectionner les derniers réglages de la voiture, mais des dizaines de constructeurs automobiles courtisent les journalistes, et chaque jour perdu réduit la qualité et l’ampleur de la couverture promotionnelle que peuvent fournir l’équipe marketing. 

#7EN COUVERTURE

AVIS D’EXPERTLe consumérisme créatif et collaboratif

Mon fils apporte les dernières retouches à l’une de ses photos : des filtres de couleur, des superpositions graphiques, du grain, du texte, sans oublier son emblème qui signe sa qualité d’auteur. D’un glissement tactile sur l’écran, son œuvre est envoyée dans la sphère numérique. En quelques secondes,
le premier « ding » de confirmation résonne. Il est doué. C’est son réseau social qui le dit. Il a 13 ans.

#6EN COUVERTURE

LA VOIX DE L’EXPÉRIENCEAlain Bernard, Vice-président des opérations techniques, GPS (Gouvernance & priorisation et liaison scientifique), UCB SA

Les scientifiques détiennent une énorme masse de données dont la majeure partie n’est analysée qu’une seule fois pour une question spécifique, et n’est plus jamais examinée. Mais l’investissement dans la production de ces données et les réponses qu’elles pourraient apporter sont trop importants pour les laisser enterrées.

#5EN COUVERTURE

LES ENTREPRISES ET LE CLOUDLa convergence des applications mobiles et sociales, et du Big Data sur le cloud change la donne concurrentielle.

Le paysage technologique ne cesse d’évoluer, mais les changements récents, soutenus par des technologies et des processus innovants du cloud, transforment la manière dont travaillent les entreprises. À mesure que les petites entreprises exploitent mieux les avantages du cloud, les grandes entreprises réalisent que chaque jour de retard pourrait leur coûter en avantages concurrentiels.

#5EN COUVERTURE

UN AVANTAGE CONCURRENTIELLes entreprises les plus performantes tirent parti des technologies de la 3e plateforme.

Avec l’avènement des technologies de la 3e plateforme, nous sommes entrés dans une nouvelle ère. La 1e plateforme était l’ère de l’ordinateur central (mainframe) et des terminaux, la 2e, l’ère des LAN/d’Internet et du client/serveur. Aujourd’hui, en 2014, nous passons à la 3e plateforme : l’ère du cloud computing, de la mobilité, du Big Data, des données analytiques et de l’entreprise sociale.

#5EN COUVERTURE

CHANGEMENT EN VUELes technologies de l’information redéfinissent leur rôle dans la nouvelle réalité dématérialisée.

Les technologies de l’information (IT) sont confrontées à des changements sans précédent induits par des tendances qui permettent aux utilisateurs de déployer facilement et à moindres frais leurs propres logiciels et services cloud. Dans un tel environnement, le rôle de l’IT devient celui d’un partenaire qui aide les utilisateurs à améliorer leur productivité à travers la technologie.

#3EN COUVERTURE

SURFER SUR LE CHANGEMENTConnecter les individus, les idées et les données accélère le leadership sur le marché

Dans un monde toujours plus connecté, les consommateurs utilisent la puissance de l’information pour faire baisser les prix et améliorer les services. Leur attente d’une expérience extraordinaire dans tous les domaines, de la distribution à la santé, ne fera qu’augmenter à mesure que les appareils intelligents se multiplieront. Pour avancer au même rythme que ces évolutions, les entreprises doivent transformer des données d’une complexité sans précédent pour offrir une grande simplicité opérationnelle. Elles doivent en outre générer les contenus riches et les services réactifs qui raviront à coup sûr les plus exigeants de leurs clients.

#3EN COUVERTURE

LA VOIX DE L'EXPÉRIENCEDidier Evrard, vice-président exécutif et directeur du programme Airbus A350 XWB

L’environnement que nous connaissons aujourd’hui évolue rapidement. Les besoins du marché changent si vite qu’il est vital de rester connecté avec ses clients. Nous avons appris cette leçon à nos dépens, lorsque nos clients ont jugé que notre première définition de l’Airbus A350 n’était pas conforme à leurs besoins. Cela a donné l’avantage à notre concurrent, dans un environnement de compétition intense. Nous avons dû combler cet écart, c’est pourquoi nous avons mis au point l’A350 XWB (eXtra Wide Body).

#3EN COUVERTURE

TRAVAILLER INTELLIGEMMENTGrâce à de nouveaux outils puissants, chacun peut tirer profit des technologies

Un équipementier automobile utilise un outil d’innovation sociale pour réunir ses collaborateurs à travers le monde autour de l’électronique embarquée de demain. Une société minière « explore » en 3D des gisements inexploités. Un organisme mondial de crédit pour le développement économique emploie un outil de recherche dynamique pour passer au crible d’anciens projets et en tirer des enseignements utiles pour des projets futurs. De New York à la Nouvelle-Zélande, des entreprises innovantes s’appuient sur des outils numériques intuitifs pour augmenter leur souplesse opérationnelle et permettre à leurs collaborateurs de mieux servir leurs clients.

#2EN COUVERTURE

LA ROUE TOURNELa production est l’affaire de tous

Comment décider de quel côté du Pacifique installer ses usines ? L’équation change. Lorsque la Chine s’est ouverte il y a plusieurs décennies, la différence de coût de main-d’œuvre (situé entre 30-pour-1 et 100-pour-1), et l’amélioration des communications étaient si importantes, qu’on pouvait faire fortune. Je pouvais déplacer ma production en Chine et être gagnant, même s’il fallait dix fois plus d’ouvriers. On a assisté à une chute du coût des chaussures de sport, de l’électronique et de nombreux autres produits, ainsi qu’à une délocalisation massive des emplois.

#2EN COUVERTURE

LE DÉFI CHINOISLes emplois peu qualifiés quittent la Chine : comment seront-ils remplacés ?

La Chine escalade l’échelle technologique, mais n’a développé jusqu’ici qu’une poignée d’entreprises industrielles compétitives à l’échelle mondiale. Les emplois à main-d’œuvre de masse quittent la Chine et les coûts du travail s’envolent. Pour y remédier, les chefs d’entreprises chinois automatisent leurs usines et acquièrent des entreprises étrangères dotées d’un savoir-faire managérial crucial.

#2EN COUVERTURE

La production industrielle à l’ère de l’expérienceLa production industrielle à l’ère de l’expérience

Les dirigeants savent que règles du jeu concurrentiel évoluent, et ses transitions sont de plus en plus rapides. La révolution industrielle a mis 70 ans pour remplacer l’artisanat, mais 20 ans ont suffit à la délocalisation et autres facteurs pour balayer la dominance de la Chine en termes de salaires. En une décennie, menée par des ruptures technologiques telles que l’impression 3D, la production de masse elle-même peut être menacée. Compass enquête sur ces forces qui précipitent inexorablement – et rapidement – la production industrielle dans une nouvelle ère de l’expérience. 

#14BERNARD CHARLÈS

EDITORIALBERNARD CHARLÈS

Vice Chairman,

Chief Executive Officer

Dassault Systèmes

 

We’re experiencing a global Industry Renaissance, bringing new ways, real and virtual, of inventing, learning, producing and trading. Virtual experience platforms are the infrastructures of this new world, just like the printing press was in fifteenth-century Europe: the new book is the experience. Industry is not to be seen as the ‘means of production’ but rather a vision of the world and a value creation process. And value today is in the usage. The industry of the 21st century is a network of creation, production and exchange of experiences. This is why we see new categories of industrial firms creating new categories of solutions for new categories of customers. Tomorrow’s leaders will not be those with the most automated production systems, but those empowering their workforces and value networks with knowledge and know-how. Turning technicians into engineers and engineers into inventors. By blending bookwork and lab benchwork, experience platforms transform learning to give qualifications real competitive value. Don’t digitize the past, imagine the uses and jobs of tomorrow. Welcome to the Industry Renaissance!