COMPASS MAGAZINE #14
COMPASS MAGAZINE #14

GOOGLE+ EN PREMIÈRE LIGNE

L’utilisation d’appareils mobiles, d’applications sociales et de technologie de visualisation en 3D s’est enflammée comme une traînée de poudre, notamment chez les marketeurs. Panorama des entreprises qui sortent du cadre traditionnel de ce que le marketing peut accomplir.

Partant de l’idée que Google+ permet de se rapprocher de ce que l’on aime, Google et son agence publicitaire britannique, adam&eveDDB, ont créé une « première ligne » (« front row ») virtuelle pour Manchester United au stade Old Trafford. Le club compte près de 650 millions de supporters dans le monde, mais seul 1% d’entre eux vit au Royaume-Uni ; donc la majorité n’a jamais l’occasion d’assister à un de leurs matchs au stade.

Grâce à la technologie Google+ Hangouts, une vingtaine de supporters chanceux ont pu apparaître en direct sur les écrans numériques qui encadrent le terrain lors d’un match contre Liverpool : une « première ligne » plus proche de l’action que quiconque présent dans le stade.

Les supporters ont été choisis grâce aux photos qu’ils ont soumises à Google+ Hangouts, où ils affichaient leur passion pour le club. Lors du match, les supporters vivant en Malaisie, au Mexique, en Namibie et dans une douzaine d’autres pays ont été projetés acclamant leur équipe fétiche sur les écrans où apparaissent habituellement les publicités. Plus de 100 millions de fans ont pu se connecter pour regarder, et tous les spectateurs, dans le stade ou derrière leur écran de télévision, ont pu voir les supporters apprécier le match sur Google+ Hangouts. « Ce projet a transcendé la notion de fan de sport, tout en valorisant Google+ et le profil de Manchester United sur la plateforme », constate Sam Brown, gestionnaire du compte Google chez adam&eveDDB.

Grâce à ce projet, la consultation de la page de Manchester United sur Google+ a augmenté de 250%. C’est le profil Google+ à la croissance la plus rapide du monde.

Back to top