COMPASS MAGAZINE #14
COMPASS MAGAZINE #14

TRANSPORT ET MOBILITÉ L’INTERNET DES OBJETS

Loic Le Meur est le fondateur de LeWeb, conférence emblématique d’Internet. La dernière édition était consacrée à l’« Internet des Objets », concept selon lequel tous les objets qui nous entourent peuvent être connectés au Web.

COMPASS: Qu’est-ce qui vous fascine dans la technologie ?

LOIC LE MEUR: La technologie me passionne depuis que j’ai « volé » le premier Macintosh de mes parents en 1985. Je n’étais qu’un enfant, mais j’avais déjà envie d’apprendre la programmation informatique. J’ai toujours voulu que la technologie occupe une place centrale dans ma vie, car elle ne cesse d’évoluer et de changer. Il y a toujours une suite.

Comment définissez-vous l’« Internet des Objets » ?

LLM: Au départ, Internet était uniquement accessible depuis un ordinateur. Avec l’avènement des périphériques mobiles intelligents, on peut l’emporter partout avec nous. L’Internet des Objets est une évolution de ces appareils. L’idée est de connecter la plupart des objets qui nous entourent à Internet. On pourra bientôt ouvrir nos portes d’entrée ou de voiture à distance avec notre téléphone. C’est maintenant que ça se passe, et c’est en train de révolutionner notre mode de vie.

Quels sont les avantages de l’Internet des Objets dans notre vie quotidienne ?

LLM: La santé est l’un des principaux atouts de l’Internet des Objets. Nous avons démontré pendant la conférence LeWeb comment des capteurs pouvaient mesurer nos ondes cérébrales afin de mieux nous analyser. Aujourd’hui, nous avons besoin d’échantillons de sang et d’ADN pour contrôler notre état de santé. Mais bientôt, de petits capteurs permanents suivront tout ce qui se passe dans notre corps. On peut également s’amuser davantage. Imaginez que je ne brûle pas assez de calories sur une journée. Mon appareil de contrôle peut veiller à ce que mon réfrigérateur ne s’ouvre pas pour m’empêcher de grignoter !

Selon vous, quel rôle jouera ce concept dans les transports et la mobilité ?

LLM: Les voitures sans chauffeur seront incontestablement plus sûres que les voitures ordinaires conduites par les humains. Voyez par exemple les avions : plus de 99% d’un vol est effectué en pilote automatique, car les machines permettent de suivre un plan de vol avec beaucoup plus de précision que les pilotes. J’aimerais pouvoir boire un ou deux verres de vin supplémentaires le soir avec mes amis et rentrer chez moi en voiture en toute sécurité, sans m’inquiéter du taux d’alcool dans mon sang.

Selon vous, à quoi ressemblera l’avenir si l’Internet des Objets se développe réellement ?

LLM: La question n’est pas de savoir si l’Internet des Objets va réellement se développer ; c’est déjà le cas. C’est la manière dont nous nous y adapterons qui lui conférera sa puissance. Ce sera génial.

de Rebecca Lambert Retour en haut
de Rebecca Lambert