La course au bien-être

Le prototypage virtuel permet d'optimiser le processus de création d'un produit, afin de répondre aux besoins des consommateurs en matière de santé.

Elly Yates-Roberts
18 December 2020

6 minutes


Soutenus par une industrie du bien-être en pleine croissance, les fabricants et fournisseurs d'articles de sport ont pour objectif de créer des produits innovants, capables d'aider les consommateurs à prendre soin de leur santé. Dans ce contexte, de nouveaux types d'équipements font leur apparition, et les outils de simulation jouent un rôle majeur dans la rapidité de lancement de ces nouveaux produits – qui doivent être commercialisés avant que les clients ne passent à la tendance suivante.

L'industrie du bien-être est en plein boom. Le Global Wellness Institute rapporte, par exemple, que « l'économie du bien-être » valait 4 500 milliards de dollars en 2018 et a connu une croissance presque deux fois plus rapide que l'économie mondiale en général.

Pour tirer parti de ce marché en plein essor, les entreprises d'articles de sport recherchent de nouvelles façons de satisfaire les besoins des consommateurs en matière de bien-être.

« Nous avons constaté une forte augmentation des dépenses dans le domaine du sport », explique Cesar Rojo, fondateur de l'entreprise d'ingénierie CERO, basée à Barcelone et spécialisée dans les projets vélos et motos. « Nous recevons de plus en plus de projets chaque année, notamment pour les vélos électriques. »

Toutefois, les fabricants et fournisseurs doivent être en mesure de réagir rapidement : les dépenses consacrées aux équipements sportifs sont très saisonnières, et un créneau raté peut avoir de lourdes conséquences financières. OakStone Partners estime que le moindre retard peut coûter à une entreprise entre 15 et 35 % de la valeur nette d'un produit. Pour les produits électroniques, ce chiffre peut atteindre jusqu'à 50 % du chiffre d'affaires anticipé.

LA MONTÉE EN PUISSANCE DES VÉLOS ÉLECTRIQUES


Les vélos électriques sont un bel exemple de la manière dont les entreprises d'articles de sport et de bien-être réagissent aux tendances du marché. Ces vélos spécialement conçus, équipés d'un moteur et d'une batterie pour aider le cycliste, sont de plus en plus populaires.

Selon Statista.com 31,7 millions de vélos électriques ont été vendus dans le monde en 2014 et les ventes devrait atteindre 40,3 millions d'ici 2023. Pourquoi ? Parce que le produit s'intègre parfaitement à la routine des utilisateurs.

« 2019 témoigne de l'émergence de la micro-mobilité », déclare Cesar Rojo. « S'ils peuvent intégrer ces activités dans leur emploi du temps, les gens peuvent ainsi intégrer plus facilement sport, bien-être et exercice physique à leur vie quotidienne. »

En plus d'être pratiques, plus écologiques et plus abordables à l'utilisation, les vélos électriques permettent à ceux qui ont besoin d'aide pour commencer d'accéder plus facilement au bien-être.

« Les vélos électriques sont un excellent moyen de faire du vélo pour les débutants ou ceux qui reprennent le vélo, car ils aident à surmonter certains défis en termes de forme physique, qui, avec un vélo normal, constituent un obstacle », explique Victoria Pendleton, médaillée d'or olympique britannique en cyclisme, dans une récente interview avec le distributeur de vélos britannique Halfords. « Ces vélos changent vraiment la donne. »

LE SPORT À DOMICILE

En 2020, dans le cadre de la pandémie mondiale de COVID-19, les articles de sport comme les vélos et vélos électriques ont prouvé qu'ils faisaient partie intégrante du parcours de remise en forme. Avec les mesures de confinement mises en place dans le monde entier, les salles de sport et les aires de loisirs ont fermé, forçant les gens à prendre soin de leur santé chez eux. Les articles de sport à domicile sont devenus essentiels pour tous ceux qui souhaitaient poursuivre leur programme d'entraînement.

CONNEXION AVEC LES CONSOMMATEURS

Les vélos électriques permettent à ceux qui entament une remise en forme de commencer à faire de l'exercice, et, tout comme d'autres produits bien-être, aident les utilisateurs à poursuivre leurs progrès, notamment grâce à des fonctions de connectivité.

« Les appareils connectés sont bien plus qu'une simple tendance, ils sont devenus réalité », explique Cesar Rojo. « Les utilisateurs recherchent des appareils connectés. Ils veulent pouvoir partager facilement la distance qu'ils ont parcourue et le nombre de calories qu'ils ont brûlées. »

L'entreprise CERO est spécialisée dans la conception de vélos, y compris de vélos électriques, un marché qui devrait atteindre 40,3 millions d'unités vendues d'ici 2023.

La marque allemande Bosch eBike Systems est une des nombreuses entreprises qui placent la connectivité au cœur de leurs solutions de sport. Basée sur smartphone, la technologie de la marque transforme les vélos électriques en vélos intelligents, et permet aux cyclistes d'augmenter leur activité physique grâce au digital. Les utilisateurs peuvent ainsi fixer leur smartphone au vélo via le « SmartphoneHub » de Bosch, monté sur le guidon. Lorsqu'il est associé à l'application COBI.Bike de l'entreprise francfortoise, le smartphone fournit aux cyclistes des informations relative à la géolocalisation et la météo, tout en collectant des données sur leur condition physique. L'objectif ? Permettre aux utilisateurs de vivre une expérience connectée comme ils n'en ont jamais connu, pour les aider à suivre leur programme d'entraînement.

« Les envies des consommateurs ne cessent d'évoluer, mais un élément reste assez constant dans notre monde digital : la connectivité », affirme Tamara Winograd, directrice du marketing et de la communication chez Bosch eBike Systems. « Avec le SmartphoneHub, Bosch offre aux cyclistes une véritable expérience connectée et de nombreuses fonctionnalités pratiques. Les amateurs de sport, par exemple, peuvent définir des objectifs et suivre leur performance, leur allure et leur dépense énergétique grâce aux données collectées en temps réel et tout au long du trajet, via l'application COBI.Bike sur smartphone. Elle se connecte même aux moniteurs de fréquence cardiaque via Bluetooth et aux services de santé et fitness tels qu'Apple Health, Google Fit ou Strava, pour permettre aux utilisateurs d'atteindre leurs objectifs. »

PREMIER ARRIVÉ, PREMIER SERVI

Dans le secteur du bien-être, particulièrement axé sur les consommateurs, la question du timing est essentielle. L'industrie, très saisonnière, obéit à des tendances en constante évolution, et la mise sur le marché de nouveaux produits doit être rapide pour devancer la concurrence. Un mois de retard peut, à lui seul, mettre en péril le chiffre d'affaires d'une saison entière. L'entreprise coréenne INNO Design, qui a mis au point un vélo électrique pliant équipé d'une roue innovante et d'une batterie intégrée fabriquée par la start-up coréenne Hycore, savait que le délai de mise sur le marché serait essentiel au succès du produit. Pour s'assurer que celui-ci puisse être livré rapidement sans sacrifier la qualité, Youngse Kim, PDG d'INNO Design, s'est concentré sur l'optimisation du mode de partage des idées et de la mise en œuvre des processus de conception au sein de son équipe.

Les solutions de conception, d'ingénierie et de fabrication assistées par ordinateur simplifient énormément les choses. Une grande partie de la conception et des tests peut désormais s'effectuer par ordinateur. Cela a déjà permis de réduire considérablement les délais de traitement et de booster le développement des produits.

CESAR ROJO

CERO Design

La solution ? Une plate-forme virtuelle de conception et de simulation. « La conception virtuelle est une étape primordiale avant de passer à la production réelle », affirme Youngse Kim.

Cette plate-forme permet aux concepteurs qui travaillent avec lui de transformer rapidement les idées esquissées manuellement en géométrie 3D pour les tests virtuels. Cette approche digitale permet à l'équipe de voir rapidement si les formes envisagées peuvent se traduire en un équipement élégant et fonctionnel, avant de concevoir les produits dans le monde réel. Ce prototypage virtuel permet une mise sur le marché jusqu'à 40 % plus rapide, car il devient inutile de dépanner des prototypes physiques. Cesar Rojo, de CERO Design, a fait le même constat :

« Les solutions de conception, d'ingénierie et de fabrication assistées par ordinateur simplifient énormément les choses », dit-il. « Une grande partie de la conception et des tests peut désormais s'effectuer par ordinateur. Cela a déjà permis de réduire considérablement les délais de traitement et de booster le développement des produits. »

Les fonctionnalités natives de la plate-forme basée sur le cloud comptent parmi ses principaux avantages, affirme Youngmin Kang, responsable de l'équipe de conception produit d'INNO Design. « Nous pouvons alimenter les idées de nombreuses personnes à la fois, avant de les partager et de collaborer dessus. La collaboration entre les différentes parties prenantes est essentielle pour une conception réussie », explique-t-il.

LA PUISSANCE DU VIRTUEL

Alors que la tendance du bien-être ne cesse de gagner en popularité, les entreprises d'articles de sport s'efforcent de répondre à la demande et de garder un temps d'avance sur la tendance, grâce à des produits innovants qui aident les consommateurs à rester motivés pour atteindre leurs objectifs de forme physique. Les vélos électriques ne sont qu'un exemple parmi d'autres, mais 2020 verra sûrement apparaître de nombreux nouveaux venus dans cette course aux articles de bien-être. Tout comme INNO Design, les entreprises qui souhaitent obtenir des résultats optimaux peuvent trouver dans le prototypage virtuel un atout précieux qui leur permette de rester dans la course.

En savoir plus sur la valeur ajoutée du prototypage virtuel  

Autres resources

S'abonner

Register here to receive a monthly update on our newest content.