Editorial

MONICA MENGHINI


25 April 2013

1 minutes

Monica MenghiniDirecteur Général Adjoint, Stratégie Dassault Systèmes

La haute-couture imprimée en 3D révolutionne le monde de la mode, marquant les défilés les plus raffinés avec des conceptions extraordinaires, uniques et mémorables.

La technologie qui a permis de façonner ces vêtements est aussi déroutante que les modèles eux-mêmes. Les maisons de couture peuvent produire un millier de robes identiques ou procéder à quelques retouches, et faire de chacune d’elles une tenue originale. Ajuster une pièce à la silhouette d’une cliente.

Secourir une célébrité qui a besoin d’une tenue le soir même. Il suffit de transmettre les codes à une imprimante 3D située à proximité du client. Pas de coûts de livraison. Pas de retard. Pas de perte de clientèle parce que l’usine se trouve à l’autre bout du monde.

À l’ère de l’expérience, les limites de temps, d’espace et de matériaux s’estompent.

La production industrielle à l’ère de l’expérience revêt une nouvelle dimension audacieuse. Finie la délocalisation. L’heure est à la customisation. Les limites imposées par le temps, l’espace et les matériaux qui entravaient la production manufacturière s’estompent. Grâce à la technologie de pointe de la plateforme 3DEXPERIENCE, on peut désormais fabriquer presque n’importe quoi, n’importe où. On peut collaborer sans se préoccuper du décalage horaire. Scientifiques et ingénieurs peuvent travailler de concert, où qu’ils soient. On peut faire des simulations et des tests virtuels avant de lancer des prototypages rapides ; ou même éviter les prototypes et passer directement à la production. Bref, tout ce que nous savions sur la production industrielle est désormais discutable : que produisons-nous ? Où, combien, comment et pour qui ?

La façon dont les chefs d’entreprise répondront à ces questions affectera notre vie, de la santé de l’économie mondiale à la forme de nos villes, l’environnement de notre planète et l’avenir de nos enfants.

Le processus de transformation est lancé et constitue la plus grande vague de changement depuis qu’Henry Ford a optimisé la chaîne de montage. Mais à l’instar de la haute-couture, le potentiel de production est aussi flexible que l’imagination de l’homme. Dans cette nouvelle ère audacieuse de l’expérience, c’est à nous qu’il appartient de façonner l’avenir.

Autres resources

S'abonner

Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter mensuelle