HoloLens de Microsoft

Étudier l'anatomie humaine en 3D

Richard Humphreys
13 January 2021

2 minutes

Grâce à HoloLens, l'ordinateur holographique autonome développé par Microsoft, l'université Case Western Reserve (CWRU), basée dans l'Ohio, a transformé ses méthodes d'enseignement en offrant à ses étudiants l'opportunité de découvrir le corps humain différemment.

« Nous avons développé HoloAnatomy, une suite logicielle de réalité mixte qui offre aux étudiants une vue complète de l'anatomie humaine », déclare Mark Griswold, professeur de radiologie à la CWRU. « Nos cours sont assurés dans une grande salle de notre nouveau campus, le Health Education Campus, et rassemblent entre 40 et 50 étudiants qui travaillent par groupe de quatre à six, debout, autour d'un corps virtuel. »

Compte tenu de la pandémie de COVID-19, le campus a dû fermer à la fin du mois de mars. Depuis, les 185 étudiants de première année assistent aux cours d'anatomie depuis leur domicile. D'après la CWRU, il s'agit de la première utilisation de HoloLens à distance au monde.

Plus de 8 000 ressources relatives à l'anatomie humaine sont disponibles afin de créer des images 3D d'une région, d'un système ou d'un organe. Il est possible d'ajouter et de personnaliser des étiquettes automatiques, mais aussi de mettre en évidence un élément en particulier.

« Nous avons réalisé des expériences grâce à la fonctionnalité d'animation. Observer un cœur pomper et des poumons respirer est une opportunité incroyable offerte par HoloLens. HoloAnatomy ne propose pas encore cette possibilité », ajoute Mark Griswold. « En l'associant à nos modules supplémentaires de radiologie et de diagnostic, nous fournissons à nos étudiants une meilleure compréhension de l'anatomie humaine, plus complète et plus pertinente pour leurs futures expériences professionnelles. »

Grâce à HoloAnatomy, il est possible de préparer un diaporama 3D sur un ordinateur portable avant le cours et de le présenter aux différents groupes d'étudiants. Désormais, les élèves travaillent depuis chez eux en portant HoloLens afin de voir en temps réel le contenu décrit par l'enseignant. « On entendrait presque l'enseignant demander à ses étudiants d'observer l'artère rénale et de suivre sa course jusqu'au rein, avant de leur faire remarquer la manière dont l'artère se ramifie et atteint le cortex. Grâce à HoloLens, tous les élèves peuvent suivre le curseur de l'enseignant en fonction de là où il regarde. Ils peuvent également assister à un cours tous ensemble en se déplaçant autour d'un modèle 3D ou en observant l'intérieur du corps holographique. »

Sanjana Madishetty, une étudiante de 23 ans, travaille depuis le bureau de ses parents, dont la maison est basée à Northville, dans le Michigan. Tout en se penchant de plus près sur les images 3D afin d'observer la structure d'un organe sous différents angles, elle commente : « Il y a une différence non négligeable entre disséquer un vrai corps humain et un modèle holographique. Les deux méthodes ont chacune leurs avantages. Mais avec HoloAnatomy, vous pouvez littéralement étudier un organe en traversant sa structure et en ressortir, l'organe sera toujours intact. Avec une dissection réelle, cela n'est pas possible et encore moins à la maison comme ça ! »

La CWRU a mené plus d'une douzaine d'essais avec des étudiants en médecine afin d'évaluer l'impact d'HoloAnatomy et de cette nouvelle approche. D'après les données de Mark Griswold, « les élèves apprennent autant voire mieux qu'avant et ce, deux fois plus vite. »

En savoir plus sur HoloLens de Microsoft

Autres resources

S'abonner

Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter mensuelle