Stefan Krause

Le cofondateur de Canoo repense la conception populaire de la voiture

Bernadette Hearne
8 October 2019

7 minutes

Les abonnements à la voiture électrique autonome pourraient-ils améliorer la qualité de l'air, réduire les embouteillages et rendre la conduite plus ludique ? C'est en tout cas le pari de Stefan Krause, et Canoo, la société californienne spécialisée dans la fourniture de services de mobilité, qu'il a cofondée dans l'objectif d'éliminer les difficultés liées aux déplacements en voiture, lui fournit une chance de le démontrer.

Aussi loin qu'il se souvienne, Stefan Krause a toujours aimé les voitures. Quand il était jeune en Colombie dans les années 50, sa famille a importé des Volkswagen en Amérique centrale et du Sud.La première voiture de ses parents dont il se souvient était une BMW. Il développa une véritable passion pour ce véhicule, qui le conduisit jusqu'à l'équipe de direction de BMW. Il réinventa alors les marques Mini et Rolls-Royce. Il a participé à deux épreuves modernes de la Mille Miglia, inspirées de la légendaire course italienne d'endurance automobile sur route ouverte.Il possède plusieurs voitures classiques, dont deux décapotables.

Stefan Krause aime les voitures, mais il en est venu à détester conduire, en particulier dans les grandes villes comme Los Angeles, où il réside actuellement.

« La grande liberté que vous procurait autrefois la possession d'une voiture n'est plus », explique le cofondateur, président du conseil consultatif et ancien PDG de Canoo. « Avoir une voiture en ville est devenu un problème.Rester bloquer dans les embouteillages de Los Angeles est un merveilleux facteur de motivation pour chercher des solutions. (Les voitures) devraient faciliter la mobilité, mais la plupart du temps nous restons immobiles. »

Pris au piège dans les embouteillages polluants et interminables de Los Angeles, Stefan Kraus réfléchissait à la façon de rendre l'infrastructure routière plus efficace, et les voitures plus utiles pour les conducteurs. Dans les mégapoles, les automobiles sont garées ou à l'arrêt 90 % du temps. Dans le monde entier, y compris dans les petites villes et les zones rurales, les voitures restent inutilisées en moyenne 75 % du temps.

Canoo fut la réponse de M. Krause à cette réflexion sur le manque de mouvement de la mobilité moderne. Cette société spécialisée dans les voitures électriques introduit un concept original : lorsque Canoo lancera ses premiers modèles en 2021, les clients ne pourront pas les acheter. Ils s'abonneront pour les utiliser, tout comme ils s'abonnent pour regarder des programmes sur Netflix ou Hulu. Entièrement électriques, les véhicules de Canoo ne produiront aucune émission. Ils seront également conçus pour devenir autonomes, pour permettre aux routes existantes d'accueillir plus de voitures en toute sécurité, ce qui contribuera à éliminer les embouteillages et les accidents causés par les erreurs humaines et l'imprévisibilité.

« Notre mission principale est de construire des véhicules électriques pour les proposer sous forme d'abonnement », explique Stefan Krause. « Quand vous y réfléchissez, une voiture conçue pour les abonnements ne peut qu'être différente d'une voiture construite pour être vendue. Et c'est la raison pour laquelle nous n'avons pas trouvé la voiture qu'il nous fallait. L'idée était donc de construire une voiture adaptée à ce type de business model. »

Canoo sera propriétaire des voitures et de toute la logistique inhérente, y compris des contrats d'assurance. Un des objectifs de la société est de remplacer les voitures qui peuvent avoir besoin d'une réparation par des voitures qui fonctionnent parfaitement. Si les besoins ou les préférences d'un abonné évoluent, il peut échanger un modèle contre un autre. Si les besoins ou les préférences d'un abonné évoluent, il peut échanger un modèle contre un autre. Contrairement aux locations de voitures qui durent généralement deux ou trois ans, les abonnés utilisent la voiture aussi longtemps qu'ils le souhaitent et peuvent la restituer à tout moment.

Bref, Stefan Krause est convaincu que les abonnements sont le business model automobile du futur.

« Aujourd'hui, les gens préfèrent payer une fois par mois et voir tous leurs besoins en matière de transport satisfaits », dit-il. « Ils ne veulent plus immatriculer et assurer leur voiture, l'emmener chez le concessionnaire pour l'entretien, la vendre quand ils en ont assez. Notre modèle consiste donc à faciliter la vie des gens en devenant une société d'abonnement à la mobilité. »

CONCEVOIR DIFFÉREMMENT

Canoo prévoit d'offrir quatre modèles différents – lifestyle, trajets quotidiens, covoiturage et livraison – mais toutes les carrosseries seront montées sur un modèle de châssis skateboard simple et unique. La base abrite la batterie et la transmission électrique, et offre un espace de rangement. Cette conception permet d'offrir plus d'espace à l'intérieur du véhicule que dans une voiture traditionnelle, dans un ensemble plus petit qu'un SUV conventionnel.

« Les voitures électriques actuelles ressemblent encore beaucoup aux véhicules à moteur à combustion, avec tous leurs inconvénients », explique M. Krause. « Toute la technologie que nous devons intégrer au véhicule nous avait imposé une conception en trois parties : le compartiment moteur, l'habitacle et le coffre. Aujourd'hui, nous pouvons tout intégrer dans le plancher de la voiture, mais les véhicules électriques actuels ont toujours la même forme que les véhicules thermiques. Ce sont des dinosaures. Nous allons profiter de tout l'espace que l'électrification libère pour le dédier aux passagers. »

Canoo repense la conception des véhicules traditionnels en offrant un large habitacle, avec une empreinte écologique réduite, idéal pour la conduite en ville. (Image © Canoo)

Canoo développe ses conceptions sur une plate-forme d'innovation produit basée sur le cloud, utilisée par les centres de production de l'entreprise à Los Angeles, Silicon Valley et en Chine, ainsi que par les fournisseurs de Canoo.

« Lorsque vous créez une startup, vous ne voulez pas perdre votre temps à acheter des ordinateurs et à comprendre comment ils fonctionnent », déclare M. Krause. « Toute cette entreprise fonctionne sur des systèmes basés sur le cloud. Nous n'avons pas de salle serveurs. Nous n'avons pas dû attendre six mois pour que nos ordinateurs fonctionnent. Nous avons déménagé quatre fois au cours de notre expansion, et après chaque déménagement, tout était si facile ! Vous n'aviez qu'à mettre votre ordinateur sur votre bureau, vous connecter à votre plate-forme basée sur le cloud, et vous étiez efficace tout de suite. Nous avons donc pu concevoir une voiture avec seulement 400 personnes et un investissement limité. »

Par exemple, explique-t-il, les coûts de développement de Canoo ne représentaient que 10 % de ce que son ancien employeur, BMW, dépense habituellement pour concevoir de nouveaux véhicules.

L'expérience de M. Krause chez BMW a toutefois joué un rôle central dans la décision de Canoo d'externaliser sa fabrication plutôt que de construire ses propres usines. Canoo achète tous les composants des véhicules à des fournisseurs tiers, et sous-traite l'assemblage à des usines. C'est un modèle éprouvé. BMW a utilisé la sous-traitance de la fabrication sur un certain nombre de ses voitures, y compris la série 5 de milieu de gamme.

Canoo a également innové dans le domaine des tests, avec, comme objectif, une réduction considérable de ses coûts. Traditionnellement, les tests de collision physique représentent un pourcentage important des coûts initiaux qui permettent d'obtenir l'approbation des autorités de réglementation aux États-Unis, en Europe et en Asie. Canoo a validé sa conception de châssis skateboard virtuellement, à l'aide d'un logiciel de simulation basé sur le cloud, qui réplique parfaitement la physique des collisions avant et arrière. Ainsi, un seul ensemble de tests physiques peut être utilisé pour valider les résultats prévus par les simulations virtuelles. En outre, des tests d'impact latéral sont effectués sur chacune des quatre conceptions. Le résultat : un développement beaucoup plus rapide, qui ne représente qu'un quart des coûts habituellement générés pour un véhicule traditionnel.

CHANGEMENT DE CULTURE

M. Krause attend avec impatience le jour où tous les véhicules seront entièrement électriques et autonomes. L'élimination de la pollution est un avantage évident. Réduire ou éliminer les accidents en éliminant l'erreur humaine constitue un autre facteur de motivation important. L'élimination du bruit est également citée comme troisième avantage par certains dirigeants du secteur automobile.

« Dans certaines villes chinoises, notamment Shanghai, qui ont adopté les scooters et les bus électriques, le volume sonore a complètement changé, et ces endroits sont bien plus agréables à vivre », déclare Stefan Krause. « Vous avez presque l'impression d'être à la campagne, vous pouvez entendre de nouveau les oiseaux. »

En attendant que cela arrive à Los Angeles, M. Krause profite de l'énergie et de l'engagement que représente le fait de travailler dans une startup.

Canoo prévoit d'offrir quatre modèles différents – lifestyle, trajets quotidiens, covoiturage et livraison – mais toutes les carrosseries seront montées sur un modèle de châssis skateboard simple et unique. (Image © Canoo)

« Lorsque j'ai commencé, je savais que je ne voulais pas retravailler pour une grande société cotée. Je ne voulais plus faire de rapports trimestriels, de réunions annuelles. Les entreprises établies sont un grand navire. Beaucoup de monde y travaille. Il y a une culture d'entreprise, des processus, des systèmes, des mesures d'évaluation financières. Les grandes entreprises prospères ont découvert la formule qui fonctionne pour elles, et le système protège cette formule et l'exploite le plus possible. Mais, il arrive un moment où le monde change et vous devez vous adapter. Vous avez mis en place tout un ensemble de comportements, une culture et des règles qui se dressent entre vous et le changement. »

Cependant M. Krause a découvert, pour son plus grand bonheur, que les startups sont complètement différentes.

« Nous jouissons d'une culture différente parce que les gens qui travaillent ici ne se considèrent pas comme des employés. Ils ne sont pas en recherche de certitudes ou de sécurité. Ils veulent s'amuser, mais avec un rendement financier supérieur à la moyenne. Ils boostent donc l'innovation. Ils scrutent notre stratégie, nos pensées et nos idées, parfois bien plus que nos investisseurs eux-mêmes. Ils s'investissent entièrement, et posent des questions aussi pertinentes que difficiles. Une fois que vous leur avez donné les bonnes réponses et qu'ils sont convaincus que vous allez réussir, ils sont avec vous jusqu'au bout. Ils savent que les chances de réussite d'une startup sont minces. Mais le niveau de motivation est élevé. Vous rencontrez des gens vraiment très intéressants. Vous travaillez avec des gens vraiment très intéressants. Le chemin est difficile, mais tellement passionnant. »

Ancien membre du conseil d'administration de BMW AG, en charge du développement et des achats, Burkhard Goeschel est un ancien collègue de Stefan Krause. Pour avoir travaillé avec lui, M. Goeschel est confiant dans la capacité de M. Krause à conseiller l'équipe expérimentée de Canoo.

« Il est ouvert aux idées nouvelles et stratégiques, indépendamment de la taille de l'entreprise. Chez BMW, j'ai eu des discussions passionnées avec lui sur de nouveaux projets et des solutions non conventionnelles. Nous avions une bonne relation qui nous permettait de nous lancer dans de nouveaux domaines risqués, et je pouvais compter sur ses conseils pour trouver une solution qui conviendrait à tous. »

RADICALEMENT DIFFÉRENT

Canoo a pour objectif d'offrir ses premiers abonnements en 2021, en commençant par les villes de la côte ouest des États-Unis, qui comptent au moins dix millions d'habitants. Les publics ciblés sont les jeunes professionnels qui souhaitent conduire une voiture électrique, mais qui démarrent leur carrière et ne peuvent se permettre de dépenser 50 000 $ US voire plus. Les prix des abonnements Canoo n'ont pas encore été annoncés.

« Pour changer le monde, je crois que vous devez changer radicalement de façon penser. Les voitures électriques ne fonctionneront pas avec les business models des véhicules thermiques.Grâce aux nouveaux systèmes de conception, nous avons pu tarifer un véhicule financièrement viable, sans sacrifier la qualité. »

Pour plus d'informations sur la plate-forme d'innovation produit basée sur le cloud de Canoo, connsultez : https://go.3ds.com/EVW

Autres resources

S'abonner

Register here to receive a monthly update on our newest content.