XSun : un rêve qui devient réalité


25 March 2021

2 minutes

Sinsiprant de son expérience dans la conception de satellites, Benjamin David, fondateur de XSun, adapte la technologie spatiale aux défis posés par l'exécution de tâches de surveillance visuelle à longue portée à des fins environnementales et de sécurité, au moyen de drones à faible coût et sans émissions.

Pour passer une journée idéale, Benjamin David a besoin de ses ressources naturelles préférées – le vent, l'eau, le soleil et l'air – et du meilleur de l'innovation humaine afin de propulser un élégant voilier de régate au-dessus de l'océan à toute vitesse.

Benjamin David. (Image © Jeremy Levin)

Benjamin David est passionné de sports nautiques. Au cours de ses études en ingénierie aéronautique à Polytech Nantes, dans le Loire-Atlantique, il pratiquait régulièrement la planche à voile au large de Guérande, sur la fameuse côte atlantique française. « C'est incroyable à quel point les sports nautiques me procurent des sensations fortes. Mais j'aime aussi la voile, car les bateaux sont des concentrés de technologie et utilisent des énergies renouvelables », déclare-t-il.

L'idée de voler booste aussi particulièrement l'imagination de Benjamin David. Entre autres rêves, il compte notamment créer une machine volante propulsée par les forces de la nature ; un rêve qui est d'ailleurs sur le point de se réaliser... Après avoir travaillé sur des satellites pour Airbus et l'Agence spatiale européenne en Angleterre et en Allemagne, il est revenu à Guérande pour fonder la start-up dont il rêvait depuis toujours. Nommée XSun – « X » faisant référence à la technologie et « Sun » à l'énergie solaire – l'entreprise développe, teste et démontre les capacités de drones longue portée à énergie solaire pour des missions dans le cadre d'études, de la recherche et de la protection de l'environnement.

Grâce à son design unique à deux ailes, XSun peut transporter plus de panneaux solaires, pour une autonomie de 600 km sur 12 h de test et ce, sans émettre la moindre émission de carbone. (Image © Jeremy Levin)

« Les points de convergence entre l'aéronautique et la voile sont évidents », déclare Benjamin David. « Les voiliers les plus performants comme les monocoques glissent sur l'eau grâce à leurs foils de dérive. Petit à petit, ils deviennent de véritables machines volantes, dotés de systèmes de contrôle qui sont le fruit du savoir-faire aéronautique. Ces voiliers qui volent sur l'eau ont une énergie renouvelable en commun : le vent. Chez XSun, nous utilisons une autre énergie renouvelable – le soleil – pour faire voler nos machines. Ces points de convergence me réjouissent vraiment. »

ENVIRONNEMENT ET SÉCURITÉ

Guérande est certes une belle ville où il fait bon vivre, mais c'est surtout le lieu idéal pour lancer une start-up high-tech spécialisée dans les vols solaires. Outre son littoral ouvert et ses nombreux sports nautiques, Guérande offre un paysage épuré optimal pour tester les drones longue distance et possède un riche héritage en aéronautique et matériaux composites, notamment avec plusieurs universités et centres d'innovation technologiques répartis autour des chantiers navals de la région et du principal site d'Airbus.

Benjamin David, fondateur de XSun, a choisi d'implanter son entreprise de drones de prospection à énergie solaire à Guérande, en Loire-Atlantique, sur la fameuse côte atlantique française. Pourquoi ? Tout simplement parce que Guérande présente de nombreux avantages en matière d'aéronautique, de voile et de matériaux composites. (Image © Jeremy Levin)

Autres resources

S'abonner

Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter mensuelle